Depuis début mai 2014, un campement de réfugiés syriens s’est établi en plein cœur de l’enclave espagnole de Ceuta (Sebta en arabe), réclamant le droit à l’asile pour toutes les familles qui y vivent.

Survoler les images pour lire le texte